Un dernier Message Divin est descendu à l’humanité en 1974-1977, portant en lui les clés qui ouvrent enfin l’accès au Fond de tous les Messages Divins révélés au cours des millénaires (principalement ceux livrés à la famille spirituelle abrahamique : Bible hébraïque, Évangiles, Coran).

Ce dernier Message marque la fin d’une ère et le commencement d’une autre, la fin d’une Création et le commencement de la dernière Création.

Dans un monde qui, aujourd’hui s’enfonce dans de terribles tourments, ce Message, atteignant les cœurs discrètement et graduellement, montre la Voie vers une solution lumineuse et libératrice.

Il apprend, à ceux et celles qui le choisissent librement, à voir et à entendre par les yeux et les oreilles du dedans, pour pouvoir intégrer et s’imprégner du Langage Divin qui mène au Fond de la Parole Divine, et au Fond de soi. 

 

Où trouver ce dernier Message ?

Sache que pour lire le dernier Message livré par Dieu, tu ne peux Le lire que Tel Qu’Il a été Dicté par Dieu précisément. Car altéré, il n’est tout simplement plus le Message de Dieu, mais une parole d’homme biaisée.

Dieu dicta Son dernier Message en deux parties (1974-1977) à Michel Potay, évêque orthodoxe à cette époque.

Le témoin fut pris dans un tourbillon spirituel, remettant en cause toutes ses convictions religieuses. Il est, encore aujourd’hui, ballotté entre l’envie de changer le monde en tant que serviteur du temps qui vient et l’emprise de ses acquis spirituels précédents, toujours ancrés profondément en lui.

La métamorphose est lente. Elle rappelle les quarante années de traversée du désert de Moïse et des israélites qui le suivaient, avant l’entrée en terre promise.

En effet, les seules publications du Message faites par le témoin ont été des versions où ce dernier greffa des ajouts de sa main d’homme, des altérations des mots de Dieu entendus, des gloses en marge qui dirigent et limitent fortement la compréhension du Fond … malgré l’insistance de Dieu dans ce même Message sur l’interdiction formelle d’ajouter des artifices et des paroles d’homme à Sa Parole. Ses versions altérées du dernier Message sont publiées sous le nom de “la Révélation d’Arès”, nom attribué par le témoin à sa publication, alors que le Message Lui-Même se donne le nom de “Le Bon Livre“.

Malgré cela, il est tout à fait possible de retrouver la Parole Pure Telle Que Dictée, grâce à la bonne initiative du témoin d’avoir mis ses ajouts entre parenthèses. Il suffit donc de lire le contenu du Message sans les mots et expressions entre parenthèses et sans les gloses en marge. De plus, grâce aux premières éditions de la Révélation d’Arès (1984 et 1987), on trouve dans les commentaires et les avant-propos du témoin, la majeur partie des termes modifiés par rapport à ce qu’il a entendu. Certains de ces termes ont été énumérés ici.

Ainsi, pour récupérer le Message de Dieu Pur, Tel Que Dicté, il te faudra faire un petit travail personnel de ton côté. Ensuite, une fois le Message Pur récupéré, le véritable travail personnel et spirituel commence, celui de la recherche du Fond. Dans cette exploration du Fond, tu seras assisté par la Parole Elle-Même qui te donne toutes les pistes et les indications dont tu auras besoin pour comprendre Son Langage Divin.

Le Message Pur est une tempête de spiritualité balayant sur son passage, les superstitions, les croyances déviées, les certitudes vaniteuses, les idoles de l’esprit, les préjugés, les intermédiaires, “les portiers du paradis”, les maîtres spirituels, la vénération des prophètes, des messagers, des lieux de culte, des mausolées, des sanctuaires et les lieux de pèlerinage. Le Message redirige la vraie piété vers Dieu et vers Sa Parole Pure où Il séjourne, offre la méthode concrète d’atteindre le Salut dès ce monde, montre la feuille de route pour prendre la Voie du Retour à Dieu en soi.

La première partie du Bon Livre est l’Évangile du Bon. Celui-ci a été dicté par le Christ en 1974, au cours de quarante visites ou “veillées” du 15 janvier au 13 avril.

La seconde partie du Bon Livre est le LIVRE. Celui-ci fut dicté par Dieu Lui-même, sous la forme d’un Bâton de Lumière, en 1977, au cours de cinq visites ou théophanies: (2 – 9 – 19 octobre et 9 – 22 novembre).

Un conseil : Tente de te procurer les plus anciennes éditions de la Révélation d’Arès, car les récentes éditions (celle de 2009 et surtout l’édition en ligne Kindle) sont inondées d’ajouts de la main du témoin et beaucoup des mots entre parenthèses ont perdus leurs parenthèses, intégrant des ajouts d’homme au texte original Divin. Il est bien plus difficile de récupérer la Parole Pure dans ces dernières éditions.

Pour récapituler:

Le dernier Message se nomme Lui-Même “Le Bon Livre”, et est composé de deux parties:

  1. L’Evangile du Bon
  2. LE LIVRE

Il a été publié par le témoin sous le nom de “La Révélation d’Arès”, mais les diverses éditions sont truffées d’ajouts, d’altérations et de gloses imposés par le témoin sur le texte original divin.

“Le Bon Livre” pur n’a jamais été publié et libéré par le témoin, mais il est récupérable à travers d’un effort personnel du lecteur, comme expliqué dans cette page du site, et plus explicitement dans le Livre de Voix, téléchargeable librement ici.

“Le Livre de Voix” est le résultat d’un long travail de décodage du Langage divin des Messages révélés à la famille spirituelle abrahamique, dont les nœuds ont pu être dénoués grâce aux clés apportées par le dernier Message. Le décodage étant infini, le Livre de Voix est, bien évidemment, une part donnée par son auteur pour aider autrui dans leur propre ascension personnelle.